Littérature

Mathieu Palain, Sale gosse

Mathieu Palain, Sale gosse

L’histoire bouleversante d’un gamin né du mauvais côté de la vie et de son éducatrice. Un premier romain urbain, ultra-réaliste et social. La découverte d’un auteur.

Wilfried naît du mauvais côté de la vie. Sa mère, trop jeune et trop perdue, l’abandonne. Il est placé dans une famille d’accueil aimante. À quinze ans, son monde, c’est le foot. Il grandit balle au pied dans un centre de formation. Mais une colère gronde en lui. Wilfried ne sait pas d’où il vient, ni qui il est. Un jour sa rage explose; il frappe un joueur. Exclusion définitive. Retour à la case départ. Il retrouve les tours de sa cité, et sombre dans la délinquance. C’est là qu’il rencontre Nina, éducatrice de la Protection judiciaire de la jeunesse. Pour elle, chaque jour est une course contre la montre ; il faut sortir ces ados de l’engrenage. Avec Wilfried, un lien particulier se noue.

D’une plume hyper-réaliste, Mathieu Palain signe un roman percutant. Il nous plonge dans le quotidien de ces héros anonymes et raconte avec empathie une histoire d’aujourd’hui, vraie, urbaine, bouleversante d’humanité.

Éditeur original : L’Iconoclaste

Critiques

  • Il compte parmi ces livres un peu magiques. Ceux dont les personnages principaux, même tapis au creux de la couverture une fois la lecture terminée, continuent de nous accompagner. Passée la dernière page, on voudrait qu’ils nous tiennent encore par la main, qu’ils nous emmènent un peu plus loin. Sale Gosse, le premier roman de Mathieu Palain, est de ceux-là.
    L’Yonne Républicaine, Laurenne Jannot, 21 août 2019
  • D’une plume hyper-réaliste, Mathieu Palain signe un roman percutant. Il nous plonge dans le quotidien de ces héros anonymes et raconte avec empathie une histoire d’aujourd’hui, vraie, urbaine, bouleversante d’humanité.
    France Bleu Touraine, Richard Mazoué, 26 août 2019

Comment here