Littérature

Gabriel Tallent, My Absolut Darling

Gabriel Tallent, My Absolut Darling

À quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.

My Absolute Darling a été le livre phénomène de l’année 2017 aux États-Unis. Ce roman inoubliable sur le combat d’une jeune fille pour devenir elle-même et sauver son âme marque la naissance d’un nouvel auteur au talent prodigieux.

Prix America du meilleur roman étranger 2018
Prix Mystère de la critique 2019

Éditeur original en français : Gallmeister

Critiques

  • Il y a, dans ce premier roman fracassant, des scènes insoutenables, mais Turtle est de ces personnages dont on souhaite éperdument qu’ils s’en sortent.
    Libération n° 11436, Claire Devarrieux, mars 2018
  • Dans ce premier roman riche en émotions fortes, le Californien […] met en scène un combat entre vie sauvage et civilisation.
    L’Express,Estelle Lenartowicz, 18 septembre 2018
  • Elle s’appelle Turtle Alveston, elle se déteste et pourtant vous allez l’adorer […]. Turtle Alveston, un manuel de survie à elle toute seule. Et une sœur de fiction qui vous hantera longtemps encore après avoir croisé son chemin chaotique.
    Paris Match n° 3596, François Lestavel, avril 2018
  • Avec la puissance poétique d’un Faulkner et la précision clinique d’un Truman Capote, l’Américain Gabriel Tallent (né en 1987) a mis huit ans pour venir à bout de ce récit, qualifié de chef-d’œuvre par Stephen King.
    Le Figaro Madame, Isabelle Potel, juillet 2018
  • La littérature est un de ces envoûtements qui repoussent la naïveté mais élargissent toujours notre vision des choses. Et, en la matière, My Absolute Darling restera comme l’un des plus beaux étalons de l’année.
    Lire n° 471, Hubert Artus, janvier 2019
  • L’auteur joue de cette tension jusqu’à donner à ce roman d’amour monstre des allures de thriller, sans rien ­sacrifier pourtant de la subtilité, de la finesse, de la complexité de son propos. Le talent littéraire de Gabriel Tallent est à la hauteur de son immense ambition.
    Telerama n°3556, Michel Abescat, 6 mars 2018, TTT

Comment here