Littérature

Carmen Maria Machado, Son corps et autres célébrations

Carmen Maria Machado, Son corps et autres célébrations

Une femme porte en permanence un ruban vert autour du cou et refuse que son mari le touche, quelle que soit la situation.
Une autre fait l’ »inventaire » de ses amant(e)s tandis qu’autour d’elle, un fléau plonge les États-Unis dans l’angoisse.
Une autre encore fait une curieuse découverte dans une boutique de robes de bal : les objets familiers et usuels recèlent peut-être une vérité terrifiante…

Les nouvelles de Carmen Maria Machado ne sont d’aucun genre : tour à tour fantastiques, fantaisistes ou proches de la science-fiction, elles préfèrent le trouble à la certitude, l’ombre à la clarté, l’inventivité au classicisme. Elles partagent cependant une ambition commune : dire la réalité de l’expérience des femmes et la violence qui s’exerce sur leurs corps.

Éditeur original : Graywolf Press
Éditeur en français : L’Olivier

Critiques

  • Les huit fables du livre de Machado représentent toutes des femmes au bord du gouffre […]. On y voit ce que ses personnages ne peuvent pas voir – que certains des monstres les plus effrayants viennent de l’intérieur. On apprend à identifier ce qu’il faut craindre, notamment à craindre les bonnes choses, ce qui peut s’apparenter à une forme de pouvoir.
    The New York Times, Parul Sehgal, 4 octobre 2017
  • L’époustouflante et provocante collection de nouvelles de Machado réimagine les possibilités du genre et de la féminité, soulignant que même si le monde vous enferme dans un grenier, le moins que vous puissiez faire est de vous approprier l’espace.
    The Standford Daily, Shana E. Hadi, 4 février 2019
  • Une collection unique en son genre – un mélange puissant d’effroi atavique et de modernité hallucinatoire -, racontée avec verve et esprit. C’est le genre de livre qui vous hantera, vous ravira.
    The Dallas Morning News, Jennifer duBois, 5 octobre 2017
  • La vive sensibilité d’écriture de Carmen Maria Machado, son art de faire claquer les mots pour restituer les effets physiques de l’absurdité des situations, son sens de l’insoutenable poésie qui s’immisce parfois dans l’épreuve, font de ce livre un immense laboratoire de recherche sur la liberté.
    Telerama n°3636, Marine Landrot, 18 septembre 2019, TTT
  • Dans l’écriture de Machado, chaque mot est pesé, soupesé, choisi comme s’il valait de l’or. C’est le genre de livre qui donne envie de se mettre à écrire de la fiction pour la millième fois de sa vie, avant de se rendre compte qu’atteindre ce degré d’épure et d’efficacité nécessite un talent prodigieux.
    Slate, Thomas Messias, 26 septembre 2019
  • L’écrivaine américaine nous livre des histoires de femmes, ou plutôt de leurs corps, flirtant habilement avec le fantastique. […] Une littérature de genre qu’elle magnifie, ici, autant qu’elle lui rend hommage.
    Les Inrockuptibles n° 1244, Yann Perreau, 2 octobre 2019
  • Le succès extraordinaire de ce recueil de nouvelles aux États-Unis l’a imposée d’emblée comme une des auteures les plus prometteuses de sa génération.
    Les Inrockuptibles n° 1237, 14 août 2019

Comment here