BDLittérature

Sophie Guerrive, Tulipe et les Sorciers

Sophie Guerrive, Tulipe et les Sorciers

Le petit monde de l’ours Tulipe continue de s’agiter à la surface de la terre. Comment faire pour affronter l’existence et ses affres ?

Crocus le serpent s’avance dans le désert pour devenir prophète ; Trèfle la tortue tente de retrouver sa mère. C’est dans les pouvoirs de la poésie que Violette, l’oiselle, place ses espoirs. Rimes riches, rimes pauvres, verbe prophétique ou divagations ensoleillées : c’est bien par la parole que chacun cherche à apprivoiser la répétition des jours — et le tenace sentiment d’absurdité qui l’accompagne… Dans le troisième volume de cette trilogie, Tulipe, l’ours philosophe, Narcisse le tatou timide, Cosmos le corbeau cynique et leurs amis questionnent le monde encore une fois. Ils sont les acteurs perspicaces d’un petit théâtre à la portée universelle, construit jour après jour par Sophie Guerrive avec une infinie tendresse.

Comment supporter le temps qui passe ? en trois mille ans de civilisation, aucune réponse n’est apparue très clairement… Pendant ce temps, Sophie Guerrive propose un livre réconfortant, bijou d’intelligence, d’humour et de douceur — que l’on referme en se sentant plus léger. Cet ours est sûrement, à sa manière, un peu sorcier.

Éditeur BD : 2024 (acheter sur Amazon)

Critiques

  • La ligne est claire, les couleurs simples et paisibles sont en aplats, le « gaufrier » (ensemble des cases constituant une planche régulière) reprend souvent le même schéma : quatre cases rectangulaires sur quatre lignes. Les dialogues sont brefs, rythmés comme des poèmes, parfois intérieurs. L’ex­traordinaire côtoie le commun ; l’un contrebalance l’autre, et vice et versa, pour endiguer prétention et superficialité, toucher à une poésie douce-amère, à un humour tendre comme tendre est l’amitié.
    Politis n° 1575, Marion Dumand, 31 octobre 2019
  • Derrière l’absurdité de ces scénettes, se cachent donc de grandes questions du quotidien qu’on oserait parfois à peine poser. Avec ce petit feuilleton aussi animalier qu’humaniste, l’auteure Sophie Guerrive marche dans les traces de La Fontaine.
    Vanity Fair, Pierrick Geais, 4 octobre 2019
  • « Tulipe et les Sorciers », le nouvel album doux-amer de Sophie Guerrive, truffé de fulgurances hilarantes sur le sens de la vie.
    BFM TV, Jérôme Lachasse, 18 septembre 2019

Acheter sur Amazon

Comment here