BD

Akane Torikai, En proie au silence

Akane Torikai, En proie au silence

Misuzu exerce ce que certains appellent le plus beau métier du monde… Mais entre le désintérêt de ses élèves et surtout la blessure qu’elle porte en elle, la jeune femme essaie tant bien que mal de mener son existence, la tête haute. Hélas, quand Minako, sa meilleure amie, lui annonce ses fiançailles avec Hayafuji, son petit ami de longue date, le quotidien de cette professeure vacille pour atteindre, peut-être, un point de non-retour. Pourra-t-elle trouver son équilibre dans une société si foncièrement inégale et injuste ?

Éditeur BD : Akata

Critiques

  • En choisissant de ne pas seulement suggérer mais de montrer la violence, tout en cherchant à contrecarrer les regards et fantasmes majoritairement masculins portés sur les héroïnes dans la BD nipponne, elle livre un récit complexe, sans fard et engagé.
    Le Monde n° 23346, Pauline Croquet, 31 janvier 2020
  • Si « En proie au silence » est une œuvre toute en violence contenue, c’est aussi parce qu’elle prend place au sein d’un espace, défini par un temps donné de la vie, dont on sait déjà bien qu’il est souvent le théâtre de drames sociaux: le lycée. Un choix conscient pour la mangaka.
    Slate, Lucile Bellan, 2 février 2020
  • Il est presque difficile de résumer le premier tome, tant il s’y passe peu de choses, alors même qu’un sentiment de mal-être, de chappe de plomb, grandit au fil des pages.
    20 Minutes, Vincent Julé, 5 février 2020

Comment here